Bienvenue chez CENTURY 21 Capital Commerce, Agence immobilière ORLEANS 45000

L'avenir du tabac et de la cigarette électronique

Publiée le 23/07/2013

Le 27 juin, l'Assemblée Nationale a adopté un amendement interdisant la vente de la cigarette électronique aux moins de 18 ans. La ministre de la santé a récemment indiqué qu'elle souhaitait interdire la e-cigarette dans les lieux publics comme pour les cigarettes. Et enfin, interdire la cigarette dans d'avantages de lieux publics tels que les plages et les parcs.

Parallèlement, le 19 juin, le ministre du Budget annonçait une hausse des prix de 20 centimes sur les cigarettes et de 40 centimes sur le tabac à rouler; décision fixée au 15 juillet. Face à ces décisions, les buralistes sont mécontents et ont engagé une campagne médiatique sur le thème "il y a un arrangement suspect sur les prix entre Bercy et les méchants fabricants".

Il faut préciser que sur l'achat d'une cigarette, 81,1% payent les taxes; 12,2% concernent la fabrication et la distribution et enfin 6,7% reviennent aux buralistes. En effet, la confédération des buralistes a décidé d'ici la fin de l'année d'engager une grande action nationale suite à la pétition "je soutiens mon buraliste". La Confédération va prendre contact avec plusieurs artisans et commerçants afin de revendiquer leur droit.

Chez nos voisins européens et notamment en Italie, le gouvernement vient d'autoriser la vente de cigarette électronique chez les buralistes. Sa distribution tend à être de plus en plus réglementée.